Une nouvelle carte de crédit limite les dépenses basées sur les émissions de carbone

Ce printemps, la société suédoise de technologie financière Doconomy a lancé le tout premier service bancaire et carte de crédit permettant de gérer vos finances personnelles et vos émissions de carbone quotidiennes. La DO Black Card est un effort de collaboration entre Doconomy, Mastercard et le Secrétariat des Nations Unies pour le changement climatique. La carte complète les services bancaires existants des utilisateurs, mais l’application jointe suit les émissions de carbone associées à chaque achat de carte DO, limite le titulaire de la carte et définit les limites qu’il se fixe.

La carte de crédit DO est non seulement le premier à suivre explicitement les émissions de carbone associées aux achats en finances personnelles, mais elle est également fabriquée à partir de matériaux bio-sourcés et imprimée avec Air-Ink, une encre recyclée composée de particules polluantes telles que la suie. trouvé dans les cheminées.

Connexes: Lyft s'engage à aider les clients à trouver des véhicules électriques avec le mode vert

En 2015, l’Accord de Paris des Nations Unies a été signé par 175 pays qui se sont engagés à réduire leurs émissions de carbone. Les grandes entreprises élaborent également des politiques visant à réduire les émissions, à passer aux énergies renouvelables ou à lancer des programmes de plafonnement et d'échange. Les citoyens du monde entier sont de plus en plus conscients des effets du changement climatique et font des choix plus écologiques dans leur vie quotidienne, tels que la réduction de leur consommation de plastique. Cependant, comme le mentionne Doctonomy, argent est notre outil le plus puissant pour lutter contre le changement climatique dans notre action quotidienne. »Avec le lancement de cette carte, la société« banking with a conscience »s'est engagée à réduire la consommation non durable, à réduire les émissions de carbone et à compenser les émissions inévitables.

«Les gens pensent également à l'environnement dans leur vie quotidienne, notamment en prenant des décisions plus éclairées concernant ce qu'ils achètent. C’est pourquoi nous sommes heureux d’accueillir cette initiative de Doconomy », a déclaré Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de l’ONU pour le changement climatique.

Les titulaires de carte ont également la possibilité de faire un don directement aux projets écologiques certifiés des Nations Unies, tels que le remplacement de poêles à bois traditionnels par des poêles économes en combustible au Malawi ou la construction de parcs éoliens en Inde. Les détenteurs de cartes reçoivent également des crédits pour avoir effectué des achats «écologiques» auprès des magasins participants.

+ Doconomie

Via Dezeen

Image via Mynewsdesk

Laisser un commentaire