Coty enregistre des gains en tant que PDG, tandis que d'autres hauts dirigeants s'approprient l'action

Coty (COTY – Get Report), fabricant de produits de maquillage et de parfums, a gagné plus de 5% mercredi après que la société eut révélé que son PDG, son directeur financier et d'autres cadres supérieurs avaient acheté de gros morceaux d'actions de la société, signe que le cours de l'action aux niveaux actuels vaut la peine d'être détenu.

Selon les documents déposés par la Securities and Exchange Commission, le directeur général de Coty, Pierre Laubies, aurait acheté 648 228 actions le 10 mai à un prix moyen de 11,64 dollars l’action, soit une participation d’environ 7,5 millions de dollars. Le même jour, le directeur financier de Coty, Pierre-André Terisse, a acheté 152 000 actions au prix moyen de 11,73 dollars l’action, soit environ 1,8 million de dollars.

Ces derniers jours, d'autres initiés ont également acheté des actions, notamment Luc Volatier, directeur général de Global Supply, qui a acheté 451 263 actions au prix moyen de 11,51 $ l'action, ainsi que les administrateurs Peter Harf et Oliver Gudget qui ont récemment acheté respectivement 4 675 301 et 45 000 actions.

Alert Nouvelle alerte produit! Disponible en 4 teintes, #TruNaked Les bâtonnets Queenship Cream Shadow sont crémeux et faciles à mélanger. Ils durent longtemps et donnent une couleur résistante. Prenez le vôtre maintenant exclusivement @ultabeauty #IAmWhatIMakeUp pic.twitter.com/NugPBti5lV

– COVERGIRL (@COVERGIRL) 13 mai 2019

La frénésie d’achat d’actions par des initiés a convaincu les investisseurs de s’engager mercredi, faisant grimper les actions de Coty de 5,28% à 12,77 $.

Les fabricants de marques Cover Girl et Rimmel ont publié des résultats financiers du troisième trimestre plus faibles que prévu, mais ont confirmé leurs perspectives pour l’année et ont indiqué que les perturbations récentes de la chaîne logistique avaient été corrigées.

Au cours des derniers mois de l’exercice, M. Coty a indiqué qu’il restait "sur la voie" pour une baisse modérée du résultat opérationnel ajusté par rapport à 2018 et continue de tabler sur un cash-flow et une génération de cash-flow libre positifs.

Laisser un commentaire