Exploration Bellatrix Ltée annonce ses résultats financiers et d'exploitation du premier trimestre de 2019

CALGARY (Alberta), le 15 mai 2019 (GLOBE NEWSWIRE) – Bellatrix Exploration Ltd. («Bellatrix», «nous», «notre», «notre» ou «la» ») (TSX: BXE) annonce sa stratégie financière et opérationnelle pour les trois mois clos le 31 mars 2019. Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Veuillez vous reporter à notre mise en garde concernant les déclarations prospectives et les autres questions exposées à la fin du présent communiqué de presse et au début du rapport de gestion (le «rapport de gestion») pour les trimestres clos les 31 mars 2019 et 2018. Les états financiers résumés intermédiaires intermédiaires non audités et les notes y afférentes, ainsi que le rapport de gestion pour les trimestres clos les 31 mars 2019 et 2018, sont disponibles sur notre site Web à l'adresse www.bxe.com et sont déposés sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Trois mois terminés le 31 mars 2019 2018 ———————————————- ———– ——- – ——- – – ——- – RÉSULTATS FINANCIERS SÉLECTIONNÉS (000 $ CAN, sauf les montants en actions et par action) Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation 7 526 14 615 Par action diluée (1) 0,09 $ 0,30 $ Flux de trésorerie ajusté (2) 21 236 14 670 Par action diluée (1) 0,26 $ 0,30 $ Résultat net (perte) (19 109) (12 901) Par action diluée ( 1) $ (0.24) $ (0.26) ———————————————— ————- ——- – ——- – – ——- – Immobilisations – exploration et mise en valeur 20 546 24 232 Total des dépenses en immobilisations – net (2) 24 713 22 074 ————————————————- ——– ——- – ——- – – ——- – Facilités de crédit 46 811 56 890 Titres de deuxième privilège 134 317 – Billets de premier rang 192 383 315 491 Débentures convertibles (passif) composante) 42 352 39 965 Déficit de fonds de roulement ajusté (2) 32 425 33 840 —————————————– —————- ——- – ——- – – —- — – Dette nette totale (2) 448 288 446 186 ————————————– ————— ——- – ——- – – ——- – RÉSULTATS OPÉRATIONNELS SÉLECTIONNÉS ——- ———————————————- —- — ———– ———– Chiffre d'affaires total 68 483 66 215 Volume moyen des ventes par jour Pétrole brut, condensats et LGN (bb / j) 10 678 9 477 Gaz naturel (mcf) / d) 157 878 ​​163 579 Équivalent total en pétrole (3) (bep / j) 36 991 36 740 Prix moyens réalisés Pétrole brut et condensat ($ / bbl) 69,32 77,01 LGN (à l'exclusion des condensats) ($ / bbl) 18,63 26,42 Gaz naturel ($ / mcf) ) 2,83 2,16 équivalent pétrole total ($ / bep) 20,04 19,50 Total d’équivalent pétrole (gestion des risques comprise (4)) ($ / bep) 20,93 20,68 ——————- ———————————- ——- – ——- – – ——- – Certaines statistiques d'exploitation clés Ventes de produits ($ / bep) 20.04 19.50 Autres revenus ($ / bee) 0,53 0,52 Redevances ($ / bep) (2.16) (2.00) Frais de production ($ / bee) (5.83) (8.13) Transport ($ / bep) (2.40) (1.99) —- ————————————————- – —— – ——- – – ——- – Résultat net d'exploitation (2) ($ / bep) 10,18 7,90 Gain réalisé (perte) sur les contrats de gestion des risques ($ / bee) 0,89 1,17 —————————————————- —– ——- – ——- – – ——- – Résultat net d'exploitation (2) (y compris la gestion des risques (4)) ($ / boe) 11.07 9.07 ————————————————– — ——- – ——- – – ——- –

Trimestre terminé le 31 mars, STATISTIQUES SUR LES ACTIONS 2019 2018 ———————————————— ——— ———- ———- ACTIONS COMMUNES Actions ordinaires en circulation (5) 80 909 225 49 378 026 Moyenne pondérée des actions (1) 80 909 225 49 378 026 — ———————————————- —- —— ———- STATISTIQUES SUR LES ÉCHANGES D'ACTIONS TSX et autres (6) (7) ($ CA, sauf les volumes) basé sur les échanges intra-journaliers Maximum 0.74 2.22 Minimum 0.40 1.24 Fermer 0.43 1.41 Volume journalier moyen 630.196 522.415 ————————————————- —- ———- ———-

(1) La moyenne pondérée des actions de base pour le trimestre clos le 31 mars 2019 était de 80 909 225 (2018: 49 378 026). Dans le calcul du bénéfice dilué moyen pondéré par action, du flux de trésorerie dilué moyen des activités opérationnelles par action et du flux de trésorerie ajusté moyen pondéré par action pour le trimestre clos le 31 mars 2019, un total de néant (2018: néant). ) les actions ordinaires ont été ajoutées au dénominateur par suite de l’application de la méthode du rachat d’actions aux options sur actions en circulation de la société, un total de néant (2018: néant) actions ordinaires pouvant être émises lors de la conversion des emprunts subordonnés non convertibles à 6,75% convertibles (les «Débentures convertibles») ont été ajoutés au dénominateur et un total de néant (2018: néant) d’actions ordinaires pouvant être émises lors de l’exercice des bons de souscription en circulation de la Société ont été ajoutés au dénominateur pour la période de trois mois, ce qui a entraîné un nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation de 80 909 225 (2018: 49 378 026).

(2) Les expressions «flux de trésorerie ajustés», «flux de trésorerie ajustés par action», «dette nette totale», «déficit en fonds de roulement ajusté», «rentrées nettes d'exploitation» et «dépenses en capital nettes» n'ont pas de signification standard. selon les principes comptables généralement reconnus («PCGR»). Voir «Mesures non définies par les PCGR» à la fin du présent communiqué de presse.

(3) Voir «Barils de pétrole équivalent» à la fin de ce communiqué de presse.

(4) La Société a conclu divers contrats de gestion du risque de prix des marchandises qui sont considérés comme des couvertures économiques. Les mesures par unité après la gestion des risques ne comprennent que la partie réalisée des gains ou des pertes sur les contrats de matières premières. La société n’applique pas la comptabilité de couverture à ces contrats. Par conséquent, ces contrats sont réévalués à la juste valeur à la fin de chaque date de clôture. Il en résulte une comptabilisation des gains ou des pertes non réalisés sur la durée de ces contrats, laquelle est reflétée à chaque période de reporting jusqu'au règlement de ces contrats, moment auquel les gains ou les pertes réalisés sont comptabilisés. Ces gains ou pertes non réalisés sur les contrats sur marchandises ne sont pas inclus aux fins du calcul des métriques par unité présentée.

(5) Pour le trimestre clos le 31 mars 2019, les actions ordinaires entièrement diluées en circulation s'élevaient à 91 122 802 (57 099 598 en 2018). Cela comprend 952 532 (1 548 732 en 2018) d’options sur actions en circulation, 6 172 840 (6 201 840 en 2018) d’actions pouvant être émises lors de la conversion des débentures convertibles et 3 088 205 (néant en 2018) de bons de souscription en circulation. Les actions pouvant être émises lors de la conversion des débentures convertibles sont calculées en divisant le capital de 50 millions de dollars des débentures convertibles par le prix de conversion de 8,10 $ l'action.

(6) TSX et autres incluent les statistiques de négociation pour la Bourse de Toronto (la «TSX») et les autres marchés boursiers canadiens.

7) Bellatrix a volontairement radié les actions ordinaires de la société de la Bourse de New York (la «Bourse de New York») à compter du 12 février 2019. Le 8 mai 2019, Bellatrix a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis un formulaire 15F l'enregistrement de ses titres et ses obligations en matière de déclaration aux termes des sections 13 (a) et 15 (d) de la Securities Exchange Act des États-Unis de 1934, telle que modifiée (la «loi intitulée Exchange Act»). Les obligations de reporting de Bellatrix Exchange Act ont été immédiatement suspendues lors du dépôt du formulaire 15F. La résiliation de l’enregistrement de Bellatrix et de ses obligations de déclaration en vertu des alinéas 13 (a) et 15 (d) de la Loi sur les échanges devrait entrer en vigueur 90 jours après le dépôt. Bellatrix continuera de respecter ses obligations d'information continue au Canada et ses actions ordinaires continueront de se négocier à la TSX.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS ET OPÉRATIONNELS

Les résultats du premier trimestre de Bellatrix ont été marqués par de solides performances opérationnelles, notamment une productivité élevée des puits et des réductions continues des dépenses d’exploitation. Les résultats du premier trimestre 2019 ont été notamment les suivants:

– Les volumes de production au premier trimestre de 2019 ont été en moyenne de 36 991 bep / j (71% pondérés en fonction du gaz naturel). Les volumes de production moyens au cours des trois premiers mois de 2019 ont représenté une surperformance de 6% par rapport au point milieu de la fourchette indicative de production moyenne annuelle de Bellatrix pour 2019 (34 000 à 36 000 bep / j). – Les dépenses de production au premier trimestre de 2019 ont été en moyenne de 5,83 dollars / bep, comparativement aux dépenses de production du quatrième trimestre de 2018 de 6,59 dollars / bep. Les dépenses de production du premier trimestre de 5,83 USD / bep ont diminué de 1,67 USD / bep par rapport aux dépenses de production moyennes de 7,50 USD / be en 2018, dont 1,52 USD / bep de loyers versés pour certains frais de traitement et d'infrastructure qui étaient auparavant comptabilisés en tant que frais de production sont désormais classés en tant que remboursements d’obligations locatives et de charges financières à la suite de l’adoption de la norme IFRS 16 Contrats de location («IFRS 16») par la société. – La dette nette totale au 31 mars 2019, qui s'élevait à 448,3 millions de dollars, était relativement inchangée par rapport au solde net de la dette au 31 décembre 2018, qui s'élevait à 443,3 millions de dollars. Au 31 mars 2019, les emprunts sur nos facilités de crédit renouvelables syndiquées (les «facilités de crédit») s’élevaient à 46,8 M $, ce qui représentait une capacité inutilisée d’environ 48,2 M $ (environ 50% non utilisée) sur des engagements totaux de 95 M $, avant déduction des lettres en souffrance. un crédit de 13,6 millions de dollars qui réduit le montant qui serait par ailleurs disponible sur les facilités de crédit. – Le 29 mars 2019, Bellatrix a annoncé une proposition d’opération de restructuration du capital (définie ci-après) visant à améliorer et à renforcer la situation financière globale de la Société. La transaction de restructuration du capital, entre autres choses, réduirait l'encours total de la dette de la société d'environ 110 millions de dollars (environ 23%), réduirait les paiements d'intérêts en espèces annuels de plus de 12 millions de dollars jusqu'au 31 décembre 2021 et traiterait les échéances de la dette de la société de manière à ce que La société n’aurait aucune date d’échéance à l’égard d’une dette non renouvelable jusqu’en 2023.

Bellatrix a réalisé une solide performance opérationnelle au cours des trois premiers mois de 2019 par rapport aux prévisions annuelles pour 2019, comme résumé ci-dessous:

Résultats des trois premiers mois de 2019 Résultats annuels 2019 (1) Résultats réels par rapport aux prévisions ————————————– – —————————— ——————– —- ————— – Production quotidienne moyenne (bep / j) 36 991 35 000 6% Composition moyenne du produit Gaz naturel (%) 71 72 (1)% Pétrole brut, condensat et LGN (%) 29 28 4% Dépenses en immobilisations (en milliers de dollars) Total des dépenses en immobilisations nettes (2) 20 546 45 000 n / a ——————— ————- ——————————- —— —————— ————— –

(1) Les indicateurs de prévision annuelle pour 2019 représentent le point médian de la plage de prévision précédemment définie (15 janvier 2019), le cas échéant.

(2) Exclut les acquisitions d’actifs et les acquisitions et cessions d’immeubles.

ACTIVITÉS ET RÉSULTATS OPÉRATIONNELS DU PREMIER TRIMESTRE 2019

Les activités de forage et de complétion prévues pour le premier semestre de 2019 pèsent lourdement sur le premier trimestre en raison de la période de débâcle printanière saisonnière qui a limité l'activité au deuxième trimestre. Au cours du premier trimestre, Bellatrix a foré cinq puits bruts (5,0 puits nets), y compris quatre puits Spirit River et un puits Cardium. Les quatre puits de Spirit River ont été mis en service au cours du premier trimestre de 2019 et le puits de Cardium a été foré à la fin du premier trimestre et mis en service en avril. Le programme de forage de Spirit River du premier trimestre de la société en 2019 a permis d’obtenir les taux de production initiaux suivants:

– 102 / 04-02-045-11W5 Puits Spirit River (participation financière à 100%) et puits IP90: 5,9 Mpi3 / j – 100 / 01-13-044-10W5 Puits Spirit River (participation financière à 100%) et IP35: 10,5 MMcf / j – 102 / 04-35-044-10W5 Puits Spirit River (participation directe à 100%) puits IP50: 7,5 Mpi³ / j – 103 / 02-35-044-10W5 Puits Spirit River (participation directe de 100% ) bien IP50: 7,9 Mpi3 / j

La récupération totale de liquides de gaz naturel («LGN») (y compris le condensat de l'usine) à l'usine de découpe profonde Bellatrix O'Chiese Nees-Ohpawganu'ck à Alder Flats (l '«usine d'Alder Flats») a augmenté au premier trimestre de 2019, avec des rendements de vente de LGN d’environ 68 milliards de barils par pied cube, soit une hausse environ par rapport au premier trimestre de 2018, d’avoir des ventes totales d’environ 54 milliards de barils / Mpi3. Au cours des trois mois clos le 31 mars 2019, les baisses de la production naturelle de pétrole brut, de condensat et de LGN ont été compensées par une augmentation d'environ 18% des recouvrements de liquides en raison de la mise en service de la phase 2 de l'usine d'Alder Flats en mars 2018. Dépenses en immobilisations pour l'exploration et la mise en valeur Les investissements au cours du premier trimestre se sont élevés à 20,5 millions de dollars. Les plans de dépenses en immobilisations de la Société restent conformes à la fourchette actuelle des prévisions annuelles allant de 40 à 50 millions de dollars pour 2019.

CAPITAL DE SOUTENIR RÉDUIT

Bellatrix continue de miser sur l'amélioration de l'efficacité du capital investi grâce à la combinaison de la réduction des coûts en capital et de l'amélioration du rendement des puits. Au cours du premier trimestre de 2019, les cinq puits en exploitation ont été forés à partir de sites de plateformes existants. La possibilité d’utiliser les infrastructures en surface, les routes d’accès et les systèmes de collecte existants constitue un avantage concurrentiel pour la Société qui cherche à maximiser les rendements à long terme de son programme de développement. Les coûts moyens totaux des puits de Spirit River (forage, complétion, équipement et raccordement) se sont élevés en moyenne à environ 3,4 millions de dollars au premier trimestre de 2019, ce qui correspond aux coûts réalisés en 2018. Performance moyenne du puits de 2019 à Spirit River de la société À ce jour, le programme a dépassé les résultats escomptés d’environ 15% sur une base IP45. Bellatrix a systématiquement réduit ses besoins en capital de maintien global pour notre entreprise au cours des deux dernières années, y compris par une réduction du nombre de puits requis pour maintenir les volumes de production moyens des entreprises. Sur la base d’une courbe de performance moyenne supposée de 6,0 milliards de pieds cubes, la société n’a besoin que de 10 à 12 puits par an pour maintenir ses volumes de production dans la fourchette moyenne de 30 000 bep / j.

Avec l'achèvement de la phase 2 de l'usine d'Alder Flats en 2018, la construction de notre infrastructure à long terme est terminée. Bellatrix s'attend à ce que la majorité de ses futurs investissements soit directement utilisée dans les activités de forage, de complétion et d'ajout de production, avec un capital minimal requis pour les installations et les projets d'infrastructure à court terme. La direction s’attend à ce que les installations et la capacité de traitement existantes de la société permettent d’accroître les volumes de production au-delà de 60 000 bep / j, avec un capital futur minimal lié aux installations.

INITIATIVES DE PROTECTION ET DE DIVERSIFICATION DU MARCHÉ PAR GESTION DES RISQUES DE PRIX PAR PRODUIT

Bellatrix maintient une solide gestion des risques liés aux prix des produits de base et de la diversification des marchés jusqu'en 2020, ce qui devrait réduire l'impact de la volatilité des prix des produits de base sur nos activités. Bellatrix dispose d’environ 62 Mpi3 / j de volumes de gaz naturel couverts au cours des neuf derniers mois de 2019, à un prix fixe moyen d’environ 1,77 $ / mcf, ce qui représente environ 50% de la moyenne quotidienne des volumes de gaz naturel de 2019 (sur la base du point médian). Production annuelle moyenne annuelle 2019). Bellatrix a diversifié son exposition au prix du gaz naturel par le biais de contrats de vente physiques lui permettant d’être exposée aux centres de tarification du gaz naturel Dawn, Chicago et Malin. Cette stratégie de diversification à long terme réduit l’exposition de Bellatrix aux prix AECO pour environ 50% des volumes de gaz naturel de la Société.

Ensemble, les ventes de diversification du marché et les couvertures à prix fixes couvrent environ 50% à 60% des volumes de gaz naturel jusqu'en octobre 2020 (sur la base des prévisions de production moyennes à moyen terme de 2019 pour l'ensemble de l'année 2019). Un résumé des contrats de gestion du risque de prix des produits de base de Bellatrix au 31 mars 2019 comprend:

Produit Contrat financier Période Volume Prix moyen (1) ———– ——————— ——– —————————- ————– ——– ——— Échange de prix fixe pour le gaz naturel du 1er avril 2019 au 31 octobre 2019 62 Mpi³ / j 1,77 $ / mcf (2) Échange de prix fixe pour le gaz naturel au 1er avril 2019 au 31 octobre 2019 18 Mpi3 / d 2,01 $ / mcf Swap de base AECO / NYMEX pour le gaz naturel Du 1 er novembre 2019 au 31 octobre 2020 10 000 MBTu / j-1,24 $ US / MBtu Pétrole brut vendu Appels WTI en dollars canadiens Du 1 avril 2019 au 31 décembre 2019 500 bbl / j 80,00 $ / bbl Pétrole brut vendu $ C $ Appel WTI du 1er avril 2019 au 31 décembre 2019 500 bb / j 95,00 $ / bbl Pétrole brut vendu C $ Appel WTI du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020 1 000 bbl / j 77,90 $ / b – ——— ——————— ——————– —————- ————– —————–

(1) Les prix des contrats d’échange de prix fixes pour le gaz naturel supposent une conversion de $ / GJ en $ / mcf sur la base d’un taux de contenu calorifique moyen de 40,0 Mj / m3.

(2) Le prix en équivalent canadien net est calculé comme étant le prix fixe en dollars US, moins l'écart différentiel contracté, ajusté en dollars canadiens au taux de change supposé de 1,33 $ USD / CAD.

En résumé, les contrats de diversification de marché de Bellatrix comprennent une exposition de marché de 75 000 MMbtu / j au total, répartie comme suit:

Produit Date de fin du marché Volume ———– ——- —————- ———– — Gaz naturel Chicago 31 octobre 2020 30 000 MMBt / j Gaz naturel Dawn 31 octobre 2020 30 000 MMB / j Gaz naturel Malin 31 octobre 2020 15 000 MMBt / j ———– — —- —————- ————–

TRANSACTION DE RECAPITALISATION PROPOSEE

Comme annoncé le 29 mars 2019, à la suite des efforts de révision stratégique de Bellatrix, la société a avancé une série de transactions proposées (collectivement, la «transaction de recapitalisation»), ce qui aurait notamment pour effet, (i) de réduire l'encours total de la dette de la société d’environ 110 millions de dollars (environ 23%), (ii) de réduire les versements d’intérêts en espèces annuels de plus de 12 millions de dollars jusqu'au 31 décembre 2021, (iii) de régler certaines échéances de la dette de sorte que la Société n’ait aucune date – dette revolver jusqu'en 2023; et (iv) améliorer et renforcer la situation financière globale de la Société.

Si la transaction de recapitalisation n’est pas finalisée, la Société devra évaluer toutes ses options et solutions de rechange liées aux procédures judiciaires futures ou à d’autres solutions de rechange pour traiter les problèmes clés de liquidité et d’endettement existants aujourd’hui. La valeur disponible pour les parties prenantes peut être considérablement inférieure si l’opération de recapitalisation n’est pas réalisée et il existe un risque que tout produit disponible pour distribution aux parties prenantes en vertu d’autres solutions soit versé en priorité aux prêteurs aux termes des facilités de crédit de la Société, les billets de deuxième rang échéant en 2023 (les «billets de second rang»), les porteurs des billets de premier rang non garantis à 8,5% échéant le 15 mai 2020 (les «billets de premier rang»), les autres créanciers généraux et les porteurs des débentures convertibles, le solde le produit éventuel versé aux actionnaires de la société. Il existe un risque important qu’il n’y ait pas de récupération de quelque nature que ce soit, ou de montant disponible pour les parties dont la chute prioritaire est inférieure dans de telles circonstances.

La direction de Bellatrix et le conseil d’administration vous demandent instamment d’accorder une attention particulière à l’opération de recapitalisation et de l’appuyer en personne ou par procuration lors de la (des) réunion (s) applicable (s) du 23 mai 2019. Nous espérons que nous recevrons votre soutien. Nous vous encourageons à voter sur les questions énoncées dans la circulaire d’information datée du 18 avril 2019 en suivant les instructions de vote qui y figurent avant la date limite applicable. Nous vous remercions de votre soutien continu à Bellatrix.

Toute question ou demande de renseignements supplémentaires concernant le vote aux assemblées des porteurs de titres doit être adressée à Kingsdale Advisors (le mandataire et l’agent d’information de Bellatrix) au 1-866-229-8874 ou au 416-867-2272, ou par courriel à contactus @ kingsdaleadvisors. com.

SOMMAIRE OPÉRATIONNEL ET FINANCIER

– Les volumes de production au premier trimestre de 2019 ont été en moyenne de 36 991 bep / j (pondérés à 71% du gaz naturel), en hausse par rapport aux volumes de 35 001 bep / j du quatrième trimestre 2018, reflétant le programme d’investissement de la Société pour le premier trimestre et la performance des puits. Les volumes de production au premier trimestre de 2019 ont dépassé le haut de la fourchette des prévisions de production moyennes de Bellatrix pour l’année complète (34 000 à 36 000 bep / j). – Les flux de trésorerie ajustés générés au cours du trimestre clos le 31 mars 2019 s'élevaient à 21,2 M $ (0,26 $ par action de base et diluée), comparativement à 15,5 M $ (0,21 $ par action de base et diluée) générés au quatrième trimestre de 2018. – Exploration et Les dépenses en immobilisations de développement se sont établies à 20,5 millions de dollars au premier trimestre de 2019, en baisse de 15% par rapport aux dépenses en immobilisations de 24,2 millions de dollars du premier trimestre de 2018. La majorité des dépenses en immobilisations du premier trimestre de 2019 ont été affectées aux activités de forage, de complétion et d'équipement. – Les emprunts de Bellatrix aux termes de ses facilités de crédit se sont élevés à 46,8 M $ et la dette nette totale s'élevait à 448,3 M $ au 31 mars 2019. Au 31 mars 2019, Bellatrix détenait une capacité inutilisée d'environ 48,2 M $ (environ 50% non utilisée), contre des engagements totaux de 95 $. millions de dollars, avant déduction des lettres de crédit en cours de 13,6 millions de dollars, qui réduisent le montant qui serait par ailleurs disponible sur les facilités de crédit. – Pour le trimestre clos le 31 mars 2019, le ratio de la dette privilégiée sur le BAIIA (au sens du rapport de gestion) de Bellatrix était de 3,17 fois, soit moins que la clause financière de 5,0 fois autorisée par la convention régissant les facilités de crédit et la dette de premier rang de Bellatrix. Le ratio du BAIIA (tel que défini dans le rapport de gestion) était de 1,35 fois, soit 3 fois moins que la clause financière restrictive, comme le permet la convention régissant les facilités de crédit. – Le total des produits pour le premier trimestre de 2019 s'est établi à 68,5 millions de dollars, en hausse de 20% par rapport à 56,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2018, la hausse des prix du pétrole et du gaz naturel et celle des volumes de vente ayant largement compensé la baisse des prix de NGL au cours des périodes comparatives. – Le taux de redevance d'entreprise pour le trimestre clos le 31 mars 2019 représentait en moyenne 12% des ventes (après le transport), soit un taux comparable à celui de la moyenne de 11% au quatrième trimestre de 2018. – Les dépenses de production au premier trimestre de 2019 étaient une moyenne 5,83 $ / bep comparativement aux dépenses de production de 6,59 $ / bep du quatrième trimestre 2018. Les dépenses de production du premier trimestre de 5,83 USD / bep ont diminué de 1,67 USD / bep par rapport aux dépenses de production moyennes de 7,50 USD / be en 2018, dont 1,52 USD / bep de loyers pour certains frais de traitement et d'infrastructure étaient auparavant comptabilisés, les frais de production étant désormais classés dans les remboursements des obligations locatives et de la charge financière à la suite de l’adoption de la norme IFRS 16 par la Société – Notre marge nette d’exploitation (y compris la gestion du risque) réalisée pour le trimestre clos le 31 mars 2019 a été de 11,07 $ / bep, en hausse de 12% par rapport à 9,90 $ / bee réalisés en quatrième trimestre de 2018. Cette variation reflète la baisse des gains de couverture réalisés, atténuée par la hausse des prix et des volumes de vente moyens des produits de base au cours des périodes comparables. – Les charges nettes générales et administratives («frais généraux et frais d’exploitation») (après les frais capitalisés et les recouvrements) pour le trimestre clos le 31 mars 2019 se sont élevées à 5,1 millions de dollars (1,52 $ / bep), comparativement à 7,9 millions de dollars (2,46 / bep) au quatrième trimestre. trimestre de 2018. – Bellatrix a enregistré une perte nette de 19,1 millions $ pour le trimestre clos le 31 mars 2019, comparativement à une perte nette de 89,8 millions $ pour le trimestre clos le 31 décembre 2018. La diminution de la perte d'une période à l'autre est principalement en raison du renversement de l’actif d’impôt différé au quatrième trimestre de 2018, qui a donné lieu à une charge d’impôts différée, sans frais comparables au premier trimestre de 2019. – Au 31 mars 2019, Bellatrix comptait environ 131 021 acres nettes non développées terres principalement en Alberta. – Au 31 mars 2019, Bellatrix disposait d'un pool fiscal d'environ 1,4 milliard de dollars pouvant être déduit du résultat futur. – Bellatrix maintenait une solide cote de gestion du passif de 9,03 en Alberta, comparativement à une moyenne de 4,87 dans l’industrie au 6 avril 2019.

PERSPECTIVES ET CONSEIL D'ENTREPRISE 2019

Les volumes de production moyens du premier trimestre de 2019, s'élevant à 36 991 bep / j, sont supérieurs au haut de la fourchette prévue de la production quotidienne moyenne pour 2019 et aux attentes de la direction, compte tenu du programme d'immobilisations pondéré initial. Bellatrix réitère ses mesures de suivi pour l’ensemble de l’année 2019 décrites ci-dessous.

Orientation annuelle 2019 (5 janvier 2019) ——————————————– – ——————- Production 2019 Production moyenne quotidienne (bep / j) 34 000 – 36 000 Combinaison moyenne de produits Gaz naturel (%) 72 Pétrole brut, condensat et LGN (%) 28 Dépenses en immobilisations nettes Dépenses en immobilisations nettes totales (000 $) (1) 40 000 – 50 000 ——————————— ——- ——————–

(1) Exclut les acquisitions et cessions de propriétés.

Bellatrix Exploration Ltd. est une société pétrolière et gazière cotée en bourse basée dans l’ouest du Canada qui se consacre à l’exploration, à l’acquisition, au développement et à la production de réserves de pétrole et de gaz naturel, avec des activités très concentrées dans le centre-ouest de l’Alberta, principalement axées sur la rentabilité. développement du gisement de gaz naturel riche en liquides de Spirit River.

Les actions ordinaires de Bellatrix se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole «BXE».

MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Tout au long de ce communiqué de presse, la société utilise des termes couramment utilisés dans l’industrie du pétrole et du gaz naturel, mais n’a pas de définition normalisée présentée par les Normes internationales d’information financière («IFRS») et, par conséquent, pourrait ne pas être comparable aux calculs de sociétés similaires. mesures pour d'autres entités. La direction estime que la présentation de ces mesures non définies par les PCGR fournit des informations utiles aux investisseurs et aux actionnaires, car ces mesures offrent une transparence accrue et la capacité de mieux analyser la performance par rapport aux périodes précédentes sur une base comparable.

Les rentrées nettes d’exploitation sont calculées en soustrayant les redevances, le transport et les frais d’exploitation du revenu total. La direction est d’avis que cette mesure constitue une mesure complémentaire utile du montant des produits totaux reçus après le transport, les redevances et les frais d’exploitation. Les dépenses en immobilisations totales – nettes comprennent l’incidence en espèces des dépenses en immobilisations et des cessions d’immeubles, ainsi que les incidences en capital hors trésorerie des acquisitions d’entreprises, des acquisitions d’immeubles, des ajustements des passifs liés au démantèlement de la Société et de la rémunération à base d’actions.

Ce communiqué de presse contient le terme «flux de trésorerie ajustés» qui ne doit pas être considéré comme une alternative ou plus significative que le «flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles», déterminé conformément aux PCGR, en tant qu’indicateur de la performance de la Société. Par conséquent, la référence aux flux de trésorerie ajustés ou aux flux de trésorerie ajustés par action peut ne pas être comparable au calcul de mesures similaires pour d'autres entités. La direction utilise les flux de trésorerie ajustés pour analyser le rendement opérationnel et l’effet de levier et considère que les flux de trésorerie ajustés sont une mesure clé car ils démontrent la capacité de la Société à générer les liquidités nécessaires pour financer les investissements futurs et rembourser la dette. Les flux de trésorerie ajustés sont calculés en tant que flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation, à l’exclusion des coûts de déclassement et des variations du fonds de roulement hors caisse. Le rapprochement entre les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles et les flux de trésorerie ajustés se trouve dans le rapport de gestion. Le flux de trésorerie ajusté par action est calculé en utilisant le nombre moyen pondéré d’actions pour la période.

Ce communiqué de presse contient également les expressions «dette nette totale» et «déficit en fonds de roulement ajusté», qui ne sont également pas des mesures reconnues aux termes des PCGR. Par conséquent, la référence à la dette nette totale et au déficit du fonds de roulement ajusté peut ne pas être comparable au calcul de mesures similaires pour d'autres entités. Le calcul de la dette nette totale par la Société exclut les autres passifs reportés, les obligations en capital reportées, les passifs au titre des contrats de gestion du risque à long terme, les obligations locatives et les autres passifs liés au déclassement. La dette nette totale comprend le déficit en fonds de roulement ajusté, les billets de deuxième rang, les billets de premier rang, les débentures convertibles (composante du passif) et les facilités de crédit. Le déficit du fonds de roulement ajusté correspond au déficit du fonds de roulement net, compte non tenu des actifs et des passifs liés aux contrats de gestion du risque, des facilités de crédit, de la tranche à court terme des autres passifs différés et de la tranche à court terme des passifs liés au démantèlement. La direction est d’avis que ces mesures constituent des mesures complémentaires utiles du montant total de la dette à court et à long terme.

Ces mesures ont été décrites et présentées dans le présent communiqué de presse afin de fournir aux actionnaires et aux investisseurs potentiels des informations supplémentaires concernant les liquidités de Bellatrix et sa capacité à générer des fonds pour financer ses activités. Pour plus d'informations sur ces mesures non définies par les PCGR, y compris les rapprochements avec les PCGR les plus directement comparables, voir notre rapport de gestion.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certaines informations contenues dans ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. L’utilisation de l’un quelconque des mots «position», «continuer», «opportunité», «attendre», «planifier», «maintenir», «estimer», «supposer», «cibler», «croire», «prévoir», «Intention», «stratégie», «anticiper», «améliorer» et des expressions similaires ont pour but d'identifier les déclarations prospectives. Plus particulièrement et sans limitation, le présent document contient des déclarations prospectives concernant l’évaluation des plans futurs par la direction, les plans de dépenses en immobilisations de la Société pour 2019, et les attentes selon lesquelles l’utilisation des infrastructures en surface, des routes d’accès et des systèmes de collecte existants constitue un avantage concurrentiel pour la Société. sert à maximiser les rendements à long terme de son programme de développement, les attentes quant au nombre de puits devant être forés chaque année pour maintenir les volumes de production corporatifs dans la fourchette moyenne de 30 000 bep / j, les attentes selon lesquelles l'amélioration de la performance des puits se traduira par une réduction des besoins en capitaux de maintien Les activités de Bellatrix, les attentes en matière de rendement de production pour les puits actuels et futurs forés par la société, le calendrier des obligations de la société en matière d’enregistrement et de déclaration en vertu de la Loi sur la Bourse, les attentes selon lesquelles la gestion du risque de prix des produits de base et la diversification de la couverture du marché jusqu’en 2020 réduiront ct de la volatilité des prix des produits de base sur nos activités, l’attente d’un pourcentage de la production couvert ou faisant l’objet d’autres stratégies de diversification de marché, ainsi que la capacité de la Société à affecter la majeure partie de son futur capital à des activités de forage, de complétion et d’ajout de production capital required for facilities and infrastructure projects over the near term, expectations that the Company's existing facilities and processing capacity will provide the capability to grow production volumes beyond 60,000 boe/d, expectations regarding the proposed Recapitalization Transaction, including the Company's ability to complete it and the benefits expected therefore and expectation regarding the implications if the Recapitalization Transaction is not completed. To the extent that any forward-looking information contained herein constitute a financial outlook, they were approved by management on May 15, 2019 and are included herein to provide readers with an understanding of the anticipated funds available to Bellatrix to fund its operations and readers are cautioned that the information may not be appropriate for other purposes. Forward-looking statements necessarily involve risks, including, without limitation, risks associated with oil and gas exploration, development, exploitation, production, marketing and transportation, loss of markets, volatility of commodity prices, currency fluctuations, imprecision of reserve estimates, environmental risks, competition from other producers, inability to retain drilling rigs and other services, incorrect assessment of the value of acquisitions, failure to realize the anticipated benefits of acquisitions and dispositions, delays resulting from or inability to obtain required regulatory approvals, the risk that the Company will not received all necessary approvals required to complete the Recapitalization Transaction, the risk that the Recapitalization Transaction will not be completed on the timing or terms expected or at all, actions taken by the Company’s lenders that reduce the Company’s available credit and ability to access sufficient capital from internal and external sources. Events or circumstances may cause actual results to differ materially from those predicted, as a result of the risk factors set out and other known and unknown risks, uncertainties, and other factors, many of which are beyond the control of Bellatrix. In addition, forward looking statements or information are based on a number of factors and assumptions which have been used to develop such statements and information but which may prove to be incorrect and which have been used to develop such statements and information in order to provide shareholders with a more complete perspective on Bellatrix’s future operations. Such information may prove to be incorrect and readers are cautioned that the information may not be appropriate for other purposes. Although the Company believes that the expectations reflected in such forward looking statements or information are reasonable, undue reliance should not be placed on forward looking statements because the Company can give no assurance that such expectations will prove to be correct. In addition to other factors and assumptions which may be identified herein, assumptions have been made regarding, among other things: the impact of increasing competition; the general stability of the economic and political environment in which the Company operates; the timely receipt of any required regulatory approvals; the ability of the Company to obtain qualified staff, equipment and services in a timely and cost efficient manner; drilling results; the ability of the operator of the projects which the Company has an interest in to operate the field in a safe, efficient and effective manner; the ability of the Company to obtain financing on acceptable terms; field production rates and decline rates; the ability to replace and expand oil and natural gas reserves through acquisition, development of exploration; the timing and costs of pipeline, storage and facility construction and expansion and the ability of the Company to secure adequate product transportation; future commodity prices; currency, exchange and interest rates; the regulatory framework regarding royalties, taxes and environmental matters in the jurisdictions in which the Company operates; and the ability of the Company to successfully market its oil and natural gas products. Readers are cautioned that the foregoing list is not exhaustive of all factors and assumptions which have been used. As a consequence, actual results may differ materially from those anticipated in the forward-looking statements. Additional information on these and other factors that could affect Bellatrix’s operations and financial results are included in reports, including under the heading “Risk Factors” in the Company’s annual information form for the year ended December 31, 2018, on file with Canadian securities regulatory authorities and may be accessed through the SEDAR website (www.sedar.com) and at Bellatrix’s website (www.bxe.com). Furthermore, the forward looking statements contained herein are made as at the date hereof and Bellatrix does not undertake any obligation to update publicly or to revise any of the included forward looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise, except as may be required by applicable securities laws.

BARRELS OF OIL EQUIVALENT

The term barrels of oil equivalent (“boe”) may be misleading, particularly if used in isolation. A boe conversion ratio of six thousand cubic feet of natural gas to one barrel of oil equivalent (6 mcf/bbl) is based on an energy equivalency conversion method primarily applicable at the burner tip and does not represent a value equivalency at the wellhead. All boe conversions in this press release are derived from converting gas to oil in the ratio of six thousand cubic feet of gas to one barrel of oil. Given that the value ratio based on the current price of crude oil as compared to natural gas is significantly different from the energy equivalency of 6:1, utilizing a conversion on a 6:1 basis may be misleading as an indication of value.

INITIAL RATES OF PRODUCTION

References in this press release to initial production or “IP” rates associated with certain wells are useful in confirming the presence of hydrocarbons, however such rates are not determinative of the rates at which such wells will commence production and decline thereafter and are not indicative of long term performance or of ultimate recovery. While encouraging, readers are cautioned not to place reliance on such rates in calculating the aggregate production for the Company. The Company cautions that such production rates should be considered to be preliminary.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Steve Toth, CFA, Vice President, Investor Relations & Corporate Development (403) 750-1270

Bellatrix Exploration Ltd.1920, 800 – 5th Avenue SWCalgary, Alberta, Canada T2P 3T6Phone: (403) 266-8670Fax: (403) 264-8163www.bxe.com

Laisser un commentaire