Active Duty Military désormais éligible à la surveillance de crédit gratuite

La Federal Trade Commission a finalisé la règle mettant en œuvre une loi de 2018 imposant aux agences nationales de compte rendu des consommateurs (CRA) de fournir des services gratuits de surveillance électronique du crédit aux consommateurs en activité militaire.
La règle de surveillance électronique du crédit gratuit pour les militaires en service actif, qui sera publiée prochainement dans le Federal Register, met en œuvre la législation incluse dans la loi de 2018 sur la croissance économique, l'allègement de la réglementation et la protection du consommateur, qui modifiait la Fair Credit Reporting Act (FCRA) en exigeant: Les agences de notation doivent informer les consommateurs militaires en service actif de tout ajout ou modification «important» à leur dossier de crédit.

La FTC a reçu 19 commentaires sur sa proposition de règle, publiée en novembre, qui définissait des termes clés tels que «service de surveillance électronique du crédit» et «ajouts ou modifications importants» au dossier d'un consommateur. Il incluait également les exigences proposées sur la manière dont les agences de notation pourraient vérifier qu'une personne est un consommateur militaire en service actif, ainsi que des restrictions sur l'utilisation des informations personnelles et sur les communications entourant l'inscription au service gratuit.

La règle finale définit le «consommateur militaire de service actif» en tant que consommateur de service militaire qui répond à la définition de «consommateur de service militaire de FCRA» définie par la FCRA, selon laquelle le consommateur doit être affecté au service en dehors de son lieu d'affectation habituel, ou être membre du la garde nationale. Les commentateurs ont recommandé de supprimer l’obligation d’assigner un client militaire au service en dehors de leur lieu d’affectation habituel, mais la loi limite le pouvoir discrétionnaire de la Commission en la matière. Dans la mesure où le Congrès avait l'intention de fournir un suivi du crédit gratuit plus largement, la Commission l'invite à régler ce problème par le biais d'une législation supplémentaire.

La règle finale précise également que les membres de la Garde nationale ne doivent pas nécessairement être déployés loin de leur lieu d'affectation habituel pour pouvoir bénéficier de la surveillance du crédit gratuit. Comme la loi n’applique pas expressément l’obligation des lieux d’affectation aux membres de la Garde nationale, la Commission a interprété cette loi comme offrant l’avantage de la surveillance gratuite du crédit aux membres de la Garde nationale, qu’ils soient ou non affectés en dehors de leur lieu d’affectation habituel.

La règle finale aborde également les préoccupations selon lesquelles les consommateurs en service actif pourraient avoir à payer pour accéder à leurs dossiers de crédit après avoir été alertés d'un ajout ou d'une modification. La règle finale exige que, lorsque l'ARC informe un consommateur militaire en service actif d'un changement important dans son dossier de crédit, l'ARC doit également lui permettre d'accéder librement à ce dossier.

La règle finale prolonge le délai dont disposent les agences de notation pour informer un consommateur militaire en service actif d'un changement important de 24 heures à 48 heures. En outre, la règle finale apporte certaines modifications à la définition des «ajouts ou modifications significatifs».

La règle finale conserve les restrictions sur les utilisations secondaires et la divulgation d'informations recueillies auprès d'un consommateur militaire en service actif demandant le service de surveillance du crédit. Il interdit également la commercialisation pendant le processus d'inscription jusqu'à ce qu'un consommateur militaire en service actif ait été inscrit au service de surveillance du crédit gratuit. La règle finale interdit également aux agences de notation d’obliger les consommateurs militaires en service actif à accepter des conditions, à moins que ces conditions ne soient nécessaires pour se conformer aux exigences légales applicables.

La règle entrera en vigueur trois mois après sa publication au Federal Register. Toutefois, le Conseil autorisera les agences de notation à se conformer à certaines parties de la règle en proposant leurs services de surveillance du crédit commercial existants gratuitement pour les clients en service militaire, pendant une période maximale de un an à compter de la date d'entrée en vigueur.

Si vous avez de l’argent de côté , il est décisif de bien la placer .

Pourquoi ? Parce qu’en laissant dormir votre argent sur votre compte commun ou bien sur un livret A , vous perdez de l’argent . En effet , votre argent d’aujourd’hui vaut plus que votre argent de demain car l’argent perd de la valeur chaque jour à cause de l’inflation . nnSi le taux de rémunération de vos investissements est inférieur au taux d’inflation , vous perdez de l’argent sans vous en rendre compte . Nous vous recommandons donc de trouver des livrets d’épargne avantageux . nnDe plus , si vous avez des économies de côté dont vous n’avez pas besoin en manque ou même moyen terme , il peut être intéressant pour vous d’investir . En investissant votre argent , vous pouvez vous produire des revenus complémentaires passifs . C’est à dire des revenus qui tombent sur votre compte avec très peu de travail de votre côté . nnNous vous recommandons d’investir grâce aux plateformes de crowdfunding ou de prêt entre particuliers qui permettent d’investir de petites ( ou grandes ) sommes sans prendre de risques élevés . Vous pouvez aussi investir en Bourse avec l’aide d’un courtier par exemple .
Le saviez-vous ? il y a une ressemblance directe et négative entre vos finances et vos dépenses . C’est en maîtrisant cette corrélation que nous parviendrons au succès financier . actuellement , de multiples personnes moi y compris sont à la recherche de l’indépendance financière . Quand nous recherchons cette liberté , nous sommes persuadés avant tout à de quelle façon gagner de l’argent .
Ce que nous ne savons pas , mais qui devrions être une évidence , c’est que lorsque nous trouvons une solution qui nous donne de l’argent , nous augmentons sans même le savoir notre propension à dépenser . Nous consommons donc plus qu’il ne le faut pour vivre . C’est en appliquant les 10 lois de base que je vais vous transmettre dans cette page , que j’ai commencé par avoir des retombées . Ces lois me permettent de dépenser moins mais surtout de grimper un primordial que j’utilise pour investir dans des passifs .
C’est l’assurance que vous avez et qui vous protègent dans vos finances personnelles . On reconnaît qu’une personne est financièrement autonome quand elle a suffisamment d’argent pour vivre pendant plusieurs mois sans bosser . nnEn une phrase , vous serez financièrement indépendant quand vous n’aurez plus besoin de travailler pour vivre . Vos investissements pourront générer assez de revenu pour payer vos factures et vous pourrez profiter de la vie . Pour un salarié , l’indépendance financière , c’est le nombre de paye qu’il a accumulé sur son compte et qui le protège contre une perte d’embauche . S’il gagne 1000€ et qu’il a épargné 8000 euros , il peut vivre 8 mois sans bosser . C’est dorénavant clair pour vous ?
En effectivement , le premier pas vers l’indépendance financière est de prendre la décision d’y arriver . C’est le plus dur . Puis il s’agit d’établir un plan d’épargne et d’investissement et de l’appliquer systématiquement et absolument . Un conseiller financier est présent pour vous aider . tout au long de notre pratique en tant de conseillers financiers chez Savaria|Chabot , nous avons listé les erreurs les plus communes en matière de finances personnelles . Éviter ces erreurs est un indicateur de succès et va vous aider d’obtenir vos objectifs financiers .

Laisser un commentaire