Super investisseurs ignorants du soutien au jeu